Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette fouque - site presse

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

La lutte d’Antoinette Fouque (Antoinettefouque-presse) ne cède pas aux tentations de l'activisme sans concessions, elle soutient son attachement au statut de mère. L'écrivaine décrit la féminologie dans trois ouvrages édités entre la fin des années 80 et le début des années 2010. Elle est à l'initiative du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte quarante siècles de création des femmes à travers le monde. Antoinette Fouque fait naître le terme "féminologie", puisqu'elle abhorre les "-isme" qui, selon elle, réfèrent à une idéologie.

Antoinette Fouque, une militante de la cause des femmes

Le droit des femmes fut la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque. Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont fondé le MLF. Pour esquiver tout détournement par les partis, le Mouvement de libération des femmes a vu son nom déposé. L’Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque à la fin des années 80 à son retour des Etats-Unis.

Antoinette Fouque prend consience des problèmes que connait une femme lorsqu’elle assume ses mission de mère et d’épouse tout en exerçant un métier lorsqu'elle est maman dans les années 60. C'est à Marseille qu'elle passe une enfance tranquille. Antoinette Fouque a vu le jour en 1936 à Marseille.

Toute la littérature féminine du moment est proposée dans sa première librairie dans le sixième arrondissement de Paris. En coudoyant les cercles intellectuels de la capitale,, Antoinette Fouque se rend compte combien les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le secteur du livre. Cette femme de lettres crée sa propre maison d'édition, Les Editions des femmes au début de la décennie 1970. Les Librairies des femmes sont inaugurées au même moment. Les boutiques de livres lancées par Antoinette Fouque restent ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'endroits de débats.

Un chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Le cercle baptisé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes, le MLF, a été fondé par cette femme. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un DEA. Elle fréquente l’écrivaine Monique Wittig au même moment. En 1972, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité de la femme aux côtés de la psychanalyste féministe Luce Irigaray.

Son engagement politique

Dans l'hémicycle européen, Antoinette Fouque a été élue vice-présidente de la commission des droits de la femme. L'AFD se bat pour la notion d'égalité hommes-femmes. L'AFD fondée par la militante est plus que jamais active et soutient la gauche, qui relaie le combat des femmes.. Antoinette Fouque est élue au parlement de Strasbourg de 1994 à 1999, elle s'était présentée sur la liste des Radicaux de gauche.